Canuck Pinboard

Section for Canadian News

1 Like

Saved Off-Line then cancelled.

3 years of French and I still have no clue what this is about…

Salutations GumbyBuds,

Ha! Ha! I didn’t notice the avatar right away: Gumby! :relieved:

That maybe be too laborious to link a few disparate items together so far and hence i decided simply to cancel, awaiting for some eventual English coverage, when it’s available…

Good day, have fun!! :peace:

Well id like to read what ever it was. :nerd: got my spectacles ready… Hope things are growing great on your side of the world .salute

Hi again GumbyBuds,

Oh, it was about some complex confusing set of stories apparently revolving around a same common denominator which also characterized bigot anti-cannabic prohibitionism early in this country: “racial profiling” within organizations in authority.

A few hours have passed, here’s a part of what’s now showing up on the radar, though we need to decide if that’s not too involving a socio-political topic for a board trying to focus on horticulture…

:wink:



CBC: Montreal police fail to address racial profiling, report says (2017-Nov-23)

« Mayor Valérie Plante said Thursday things will change under her new administration. »

N.B.: Madame Valérie Plante is Montréal’s new mayor…

:sunglasses:

Given the context this may turn significant in the future considering the huge amounts of fresh-new money about to get invested in police exactly.


NM Noticias: Otro revés para la familia Villanueva en los tribunales (2017-Nov-23)

« A judge of the Superior Court of Quebec rejected the request of the Villanueva family, which had been introduced with the help of the Coalition contre la répression et les abus policiers (CRAP). »
(Google translate)

There’s contextualization which remains to be made but it may be too early.

Good day, have fun!! :peace:

2 Likes

Well its a shame that happens to people. There will always be a cop that does this to innocent civilians. Things won’t ever be 100% right. I’m making little sense ha. Time for :sleeping:

1 Like

Hi again GumbyBuds,

At least this time Montréal’s mayor publicly adopted a reaction that felt appropriate in that position, finally!..

That’s where the matters complexify, starting with the alledged contrasting reputations of both parties, depending on perspectives (…), while there’s been more related development last year which links the SPVM-GTi, Fredy Villanueva and then Bony Jean-Pierre: they were acquainted with each others and hence this feels more and more sensible when attempting to sort through such saddening stories…

So, to make it brief i’d be tempted to simply refer to words from Louise Arbour who commented, long ago, that similar mishaps hurt the public’s confidence in their institutions, so to speak:

https://s1.postimg.cc/37si6cq09b/Louise_Arbour_-Global_Commission_on_Drug_Policy-_Press_Confere.png
[ http://library.fora.tv/2016/04/21/Global_Commission_on_Drug_Policy_Press_Conference#7byItf4Gxv0lZoLL.99 ]
Global Commission on Drug Policy Press Conference (2016-Apr-21)

Louise Arbour (Canada) segments: 13:25 to 18:39, 35:19 to 36:33 and 57:13 to 1:00:06.

[ https://www.alternet.org/drugs/global-commission-slams-ungass-outcome-straining-credibility-international-law ]

« The system is punishing itself. … If states start cheating at the margins, it erodes the effort to have a cohesive system. »

Maybe that’s sufficient to clarify the situation relatively to the “Cannabis Act” and Québec’s “SQC”, soon to become realities…

On the contrary, that’s clear to me: people are the true harvest, cannabis is a pretext with over-taxing as convenient bonus…

Good day, have fun!! :peace:

1 Like


JdM: Le fondateur du Bloc pot aurait enfumé le fisc (2017-Oct-6)

« L’activiste et fondateur du Bloc Pot, Marc-Boris St-Maurice, se fait réclamer 1,4 million $…

Il a précisé que la cause est complexe et qu’il a une bonne défense. … …devenu lobbyiste en 2016… »

Tiens donc, 2016… N’était-ce pas à temps pour participer à TLMEP le 24 Avril de cette même année, ce qui voudrait dire que M.-B. St-Maurice agissait en fait en qualité de nouveau lobbyiste lorsqu’il a partagé l’entrevue avec nulle autre que Marie-Ève Morin, doctoresse propirétaire de centre de “re-hab” où la “dépendance” à la mari-caca se guérit entre 5 à 7 jours, selon ce que tout l’auditoire francophone a alors entendu à la télé nationale et aux heures de grande écoute.

Le sujet n’a pas manqué de faire mouche en termes de spectacle, mais en termes de mandat de TV nationale sa valeur est vite tombée à zéro, bien avant que ne soit servi l’habituel vin, qui d’ailleurs pourrait à lui seul soutenir un débat parallèle!

Bref, jugez par vous mêmes:


Marc Boris St-Maurice et Marie-Ève Morin - Légalisation de la marijuana TLMEP 24-04-2016

D’ailleurs ça tombe spécialement bien, quoiqu’un brin en retard, car il se trouve que j’ai ici ma propre transcription écrite:

Guy A. Lepage: Légalisation du pot? Oui, oui, oui! Légalisation du pot? Non, non, non! On en parle avec Marie-Ève Morin et Marc-Boris Saint-Maurice.

{ Intro musicale }

Guy A. Lepage: Bienvenue à Tout l’Monde en Parle.

Marie-Ève Morin: Merci.

Marc-Boris Saint-Maurice: Bonjour.

Lepage: Marie-Ève Morin vous ètes médecin de famille, vous travaillez en toxicomanie, en santé mentale, et vous ètes aussi fondatrice et directrice de la clinique Caméléon qui soigne des personnes aux prises avec des dépendances de toutes sortes.

[ http://cliniquecameleon.com/#contact ]

Marc-Boris Saint-Maurice vous ètes directeur du centre compassion et militant pro-légalisation. Vous ètes aussi le fondateur du Bloc Pot et du Parti Marijuana qu’il ne faut pas confondre.

[ http://blocpot.qc.ca/ ]
[ http://www.marijuanaparty.ca/index.fr.php3 ]

Au printemps 2017 Justin Trudeau déposera son projet d’loi légalisant la marihuana (“marirouana”), la ministre fédérale d’la santé, euh… Jane Philpott, au nom prédestiné, en a fait l’annonce Mercredi alors qu’elle était de passage à l’ONU. Marc-Boris, le gouvernement Trudeau n’a pas l’intention de décriminaliser la marijuana jusqu’à ce qu’il la légalise. Quelle est la différence entre légalisation et décriminalisation?

Marc-Boris Saint-Maurice: Premièrement y’en a un qui est beaucoup plus dur à dire. Mais, euh…

Guy A. Lepage: J’chus content d’avoir passé au travers.

Marc-Boris Saint-Maurice: Mais deuxièmement, la décriminaliser voudrait dire que t’aurais un, euh… comme un ticket ou un p’tite contravention… Et puis finalement on laisserait aller…

Guy A. Lepage: Pour possession simple, ouais.

Marc-Boris Saint-Maurice: Oui, et… Tandis que légaliser, bin ça sous-entend qu’y a un régime de distribution, que y’a tout un système comme n’importe quel autre produit d’consommation.

Dany Turcotte: Avec la décriminalisation - j’l’ai eu Seigneur!..

Pierre Marcotte: Ah!

Shirley Théroux: Bin oui!

Dany Turcotte: Mais, non mais j’veux dire la, le, le… le trafic continue de s’faire.

Marc-Boris Saint-Maurice: Effectivement l’problème avec la décriminalisation…

Guy A. Lepage: Bravo!

Marc-Boris Saint-Maurice: C’est que… … C’est…

{ rires }

Marc-Boris Saint-Maurice: J’le dis souvent, disons. Fa que… Hummm… Y’a aussi la déjudiciarisation… Ah bin là …

Guy A. Lepage: Ah bin… cé… Ouais.

Marc-Boris Saint-Maurice: J’te met au défi d’dire cel’-là mais bon.

Guy A. Lepage: Oui. Oui, oui!

Marc-Boris Saint-Maurice: Euh… Donc c’est ça. Avec la décriminalisation c’est, ça l’encourage quand même le marché noir. Donc les gens qui consomment ne s’ront plus criminalisés mais ils doivent l’acheter en que’que part… et ça finalement ça encourage la demande et les gens qui vont remplir l’offre, bin… C’est encore le marché criminel. Donc ça, s… C’est un p’tit peu… Y’a un côté péjoratif… …effet pervers.

Guy A. Lepage: Un p’tit peu paradoxal, ouains.

Marc-Boris Saint-Maurice: Effectivement.

Guy A. Lepage: Marie-Ève Morin, est-ce que la légalisation du cannabis c’est quelque chose qui vous inquiète?

Marie-Ève Morin: Oui.

Guy A. Lepage: Pourquoi?

Marie-Ève Morin: Parce que y’a beaucoup d’enjeux dont on ne parle pas. C’est sûr que si on s’arrête à l’aspect financier, économique, euh… Mon Dieu, allons-y! Mais qu’est-ce qu’on va faire des profits? Ça c’t’une aut’e question. Mais quand on parle de consommation d’cannabis y’a plusieures consommations possibles, alors on parle du cannabis “médical”… ça j’vous admets que je ne peux pas nier les vertus thérapeutiques du cannabis. Alors ça a des vertus dans les douleurs chroniques, dans les nausées, dans… parfois dans l’insomnie, euh… Dans certains types de douleurs ça a été grandement étudié: des douleurs neuropathiques, des douleurs reliées au cancer. Y’a une kyrielle de maladies pour lesquelles on peut voir des effets bénéfiques au cannabis, mais là on parle d’un cannabis prescrit dont les quantités d’THC et de CBD - qui sont deux ingrédients principaux - sont mesurées, connues et les gens s’procurent ça via une prescription, donc ce sont des compagnies médicales de cannabis.

Guy A. Lepage: OKay.

Marie-Ève Morin: Si on parle de légalisation “at large”, si on parle de légalisation à outrance et de rendre ça commercial, de taxer les produits, j’pense qui va falloir qu’on commence à s’attarder aux effets et aux risques associés au cannabis…

Shirley Théroux: Ouais.

Marie-Ève Morin: Entre aute chez les adolescents…

Pierre Lapointe: Sous-estimé, disons-le…

Marie-Ève Morin: …qui sont grandement sous-estimés et c’est pas… On parle pas d’la cigarette là!! On parle du cannabis qui est un psychotrope puissant, qui modifie l’comportement, qui modifie l’jugement, qui modifie les réflexes. On parle de conduite automobile. Comment on va légiférer sur la conduite automobile, combien d’heures après avoir fumé un joint on va pouvoir conduire?

Dany Turcotte: Ça peut pas s’déceler par un appareil ça?

Marie-Ève Morin: Bin en fait pas nécessairement, parce que…

Marc-Boris Saint-Maurice: En fait le niveau dans l’sang et l’effet que, auquel on est affecté, c’est pas la même chose qu’avec l’alcool. C’est pas une bière.

Marie-Ève Morin: Non! P’is le cannabis va rester très longtemps dans les urines de quelqu’un qui consomme même occasionnellement, donc on veut pas s’baser sur un test d’urine. J’pense ça va être basé beaucoup sur l’habilité des policiers, de toute façon les policiers doivent être habilités à dépister quelqu’un qui a les facultés affaiblies.

Dany Turcotte: P’is si la personne est en train d’manger un chip avec un gâteau, p’is…

{ rires }

Guy A. Lepage: Qui dit « en veux-tu »?!

Shirley Théroux: Oui!

Guy A. Lepage: OKay, ouais.

Marc-Boris Saint-Maurice: Moué j’ai entendu une blague… La différence ent’e quelqu’un qui boit au volant p’is quelqu’un qui fume un joint c’est qu’y a le gars qui a bu y’arrive à un stop p’is y passe tout droit, mais l’gars qu’y a fumé un joint y’arrête au stop p’is y’attend que l’stop devienne vert!

{ rires et applaudissements }

Marie-Ève Morin: J’pense que j’tiens quand même à rev’nir sur la consommation d’cannabis chez les adolescents.

Dany Turcotte: Oui.

Pierre Marcotte: Oui.

Marie-Ève Morin: OKay?

Shirley Théroux: Ouais!

Marie-Ève Morin: Y’a un syndrome qui est quand même un peu controversé pour certains, mais moi j’y crois et j’en vois à tous les jours: c’est le syndrome amotivationnel. Moi j’appele ça le “Bof!” syndrome. Ça va pas bien à l’école?

Pierre Lapointe & Marie-Ève Morin à l’unisson: Bof!!

Marie-Ève Morin: T’as p’u d’blonde? Bof!! Ça va. T’as p’u d’argent? Bof!! Y’a p’u rien qui les dérange et après ça on se d’mande pourquoi y’a autant de décrochage scolaire.

J’dis pas que tous les jeunes qui décrochent d’l’école sont des fumeurs de pot.

Shirley Théroux acquiesse: 'mmm, 'mmm!

Marie-Ève Morin: Mais je pense qu’y a un lien potentiel à faire. Et on sait qu’le cerveau se dév’lope jusqu’à l’âge de 25 ans, alors à quel âge on va autoriser les gens à fumer? Pas 16 ans j’espère!!

Marc-Boris Saint-Maurice: Mais y’a un point que j’voudrais apporter par contre, quand on dit qu’on sous-estime les effets néfastes de la marihuana. Moi j’dirais, c’est tout à fait l’contraire depuis les cinquante, soixante dernières années: on a sur-estimé les, les effets négatifs d’la marihuana pour nous vendre une politique de prohibition. Et là les recherches qu’on trouve aujourd’hui… Oui c’est nocif, oui y’a des risques, mais c’est pas, euh… Tu sais avant on disait, “Reefer Madness!”: tu fumes un joint p’is tu vas, re… t’mett’e à courir dans ’ rue avec une hache p’is décapiter tout l’monde!

{ cacaphonie }

Pierre Lapointe: Non mais moi je… …dév’lopé des graves problèmes…

Marie-Ève Morin: Non mais y’a une augmentation des psychoses, des psychoses toxiques!

Pierre Lapointe: Moi j’en, moi j’ai des amis qui ont des graves problèmes d’anxiété liés à ça!

Marc-Boris Saint-Maurice: Oui.

Pierre Lapointe: Des graves problèmes. Ça fait pas à tout l’monde!

Marc-Boris Saint-Maurice: Effectivement.

Pierre Lapointe: C’est comme l’alcool fait pas à tout l’monde. P’is ça, les gens… C’est pas assez dit.

Joël Denis: J’écoute parler, c’t’intéressant. Mais on… On… On… Les gouvernements, là… À c’moment-là… Avec la légalisation, euh… Y vont s’en mettre plein les poches! J’veux dire, euh… Écoute là! C’est… Qu’est-ce qu’y arrive…

Marie-Ève Morin: Qu’est-ce qu’y vont faire avec c’t’argent-là?! Est-ce qu’y vont acheter des avions ou y vont redonner ça aux soins aux toxicomanes?.. Je l’…

Guy A. Lepage: …c’est pas précisé.

Marie-Ève Morin: C’est pas précisé.

Guy A. Lepage: Voici c’qu’a dit monsieur, euh… Trudeau, récemment. Manon!

Justin Trudeau: Monsieur le président, euh… La réalité c’est que décriminaliser, comme le propose le membre, euh… Euh… de, d’Outremont, euh… ne fait rien que de donner un’ source de rev’nu légal à des criminels qui vendent d’la drogue. La réalité c’est que de légaliser de la façon correcte en, en… En protégeant nos jeunes, en assurant qu’on ne envoie pas des milliards de dollards dans les poches du crime organisé comme on l’fait actuellement, c’est la seule façon de protéger nos jeunes, de protéger nos communautés et c’est c’que nous allons faire comme promis.

Marie-Ève Morin: Deux choses…

Dany Turcotte: Mon Dieu! C’est… On dirait le gouvernement étudiant du, du collège d’Outremeont!!

Marie-Ève Morin: Deux choses que j’ajouterais à ça. Premièrement je, j’inviterais monsieur Trudeau à v’nir passer une journée dans mon bureau, avec moi…

Shirley Théroux acquiesse: Ouais!!

Marie-Ève Morin: Je l’f’rais voir des adolescents. Je l’f’rais voir des jeunes qui ont décroché d’l’école, des jeunes sont pognés avec ça! D’autres qui ont des troubles anxieux, dépressifs, des psychoses…

Dany Turcotte: Y’a des problèmes d’alcool aussi p’is on, euh… l’alcool est légal.

Marie-Ève Morin: Et… L’autre chose, est-ce qu’il croît vraiment qu’en mettant une légalisation il va éliminer l’marché noir?!

Pierre Marcotte: Bin non!

Marie-Ève Morin: Bin voyons donc!!

{ cacaphonie }

Pierre Marcotte: Bin non!

Marie-Ève Morin: Prenez la cigarette! Où c’qu’a l’est la cigarette?!

Pierre Marcotte: Bin non!

Marc-Boris Saint-Maurice: Ça va réduire l’ampleur, y’a un marché noir pour des 2 par 4, ou toutes sortes d’objets volés, là…

{ cacaphonie }

Pierre Marcotte: Oui mais r’garde là… r’gardons c’qui s’produit…

Marie-Ève Morin: Oui mais des 2 par 4 ça, ça ne donne pas des… …même chose.

Pierre Marcotte: …avec les cigarettes, ça va être la même chose.

Guy A. Lepage: Mais qu’est-ce qui est prévu à c’niveau-là? Est-ce que l’fait que ce soit légal va signifier que le prix sera similaire à celui sur le marché noir ou moins cher?

Marie-Ève Morin: Le marché noir va s’ajuster.

Pierre Marcotte: Bin oui.

Guy A. Lepage: Donc y va baisser ses prix.

Marie-Ève Morin: Le marché noir va être moins cher.

Marc-Boris Saint-Maurice: Ultimement… Ul…

Marie-Ève Morin: C’est certain.

Pierre Marcotte: Beau, bon pas cher!

Marc-Boris Saint-Maurice: Ultimement, c’t’un, c’t’un… produit agricole et donc produire ça… La seule raison qu’ça coûte les prix qu’ça coûte c’est à cause de la prohibition qui a gonflé les prix artificiellement, mais en réalité ça pousse à peu près aussi facile que des tomates, fa’ que toutes les serres Savoura, (si) y s’mettent dans ’ business du cannabis, ça va coûter 50 ¢ à produire! Euh… Et là ça va couper l’herbe, euh… sous le pied - si j’me permets l’jeu de mots - du crime organisé.

{ rires }

Guy A. Lepage: Mais en même temps, euh… On s’rappele d’in années '70, euh… Il semblait que le pot était moins fort, mais les gens fumaient…

Marc-Boris Saint-Maurice: { inaudible } d’in années '70!

Guy A. Lepage: Bin non mais les gens fumaient la…

Marie-Ève Morin: Les gens fumaient la feuille.

Guy A. Lepage: …la feuille plutôt qu’la cocotte, euh…

Marie-Ève Morin: Exact.

Guy A. Lepage: M’oui.

Marie-Ève Morin: Le pot a pas si augmenté qu’ça en teneur, c’est qu’il est p’us fumé d’la même façon. Maintenant les gens fument la fleur, la cocotte: les bogues (buds), qu’on appele, alors que dans les années '60 - '70 on parlait d’taux de THC de 3 à 5 %, et c’étaient les feuilles.

Guy A. Lepage: Marie-Ève, vous soutenez qu’la légalisation devrait êt’e faite pour les bonnes raisons. C’est quoi pour vous les bonnes raisons?

Marie-Ève Morin: CIBC a estimé que les rev’nus du cannabis légal seraient entre 3 à 10 milliards par année, C’est pas banal! Qu’est-ce qu’on va n’en faire de ces sous-là??

Guy A. Lepage: Mais vous vous espérez quoi avec cet argent-là?

Marie-Ève Morin: Bin, qu’y aident les toxicomanes, qu’y aident les gens qui en ont besoin, euh… Que ce soit redistribué, p’êt’e en soins d’santé parce qu’oubliez pas qu’le cannabis habituellement c’est fumé, hein? Fa’ que quand on fume une substance…

Guy A. Lepage: Poumons!

Marie-Ève Morin: …que ce soit du tabac…

Guy A. Lepage: Ouais…

Marie-Ève Morin: …du crystal-meth ou du pot, c’est toxique pour les poumons!! Donc y va y avoir des cancers du poumon associés, va y avoir des maladies pulmonaires obstructives chroniques associées à ça. Est-ce qu’on va redonner l’argent pour soigner les gens?..

Marc-Boris Saint-Maurice: Tous les problèmes de… liés à la santé, les poumons, etc., y’existent déjà. Donc l’argent qui est perdu, on perd ces ressources-là pour aider ces gens-là donc oui il va falloir mettre de c’t’argent-là dans ’ prévention, le traitement… Mais bon, si ça peut aider à bâtir un pont à Montréal aussi, pourquoi pas rendu-là t’sé, euh…

C’est mieux ça que plus de motos pour les Hells Angels en tout cas, qui rouleront su’ l’pont avec.

Dany Turcotte: Tant qu’ceux qui l’bâtissent en prennent pas trop. Ah! Ah!

Marc-Boris Saint-Maurice: Bin, p’is…

{ rires }

Marc-Boris Saint-Maurice: P’is aussi que ceux qui les bâtissent soient pas justement en train d’frauder. T’sé on parle de criminaliser des gens qui fument du pot quand en réalité on a des criminels, col-blanc, qui sont en train d’frauder des millions, des millards, aux contribuables… On devrait mettre nos effectifs, euh… policières sur ces crimes-là au lieu d’aller courir après du monde qui fume des joints! J’veux dire…

Marie-Ève Morin: Pour avoir travaillé dans le prisons fédérales pendant 4 ans j’peux vous dire que moi aussi je suis pour la décriminalisation. J’pense pas qu’les vendeurs de pot on d’affaire dans les prisons fédérales, y’a des drogues beaucoup plus dangereuses de nos jours: les drogues de synthèse.

Guy A. Lepage: Oui.

Marie-Ève Morin: Eux méritent des sentences très sévères…

Dany Turcotte: La méthamphétamine, euh… fait du ravage, euh…

Marie-Ève Morin: La méthamphétamine… Exactement. Ça j’pense ça mérite des sentences peut-être plus sévères qu’avoir fait poussé 16 plants d’pot. Ça j’chus d’accord.

Marc-Boris Saint-Maurice: P’is toi, toi Guy… T’en as-tu déjà fumé?

Guy A. Lepage: Oui mais j’ai pas avalé! C’est ça qu’y est l’…

{ rires }

Guy A. Lepage: Oui, euh… Moi oui. Oh oui, bien sûr!! Qui avait dit ça? C’était, euh…

Marie-Ève Morin: C’était Jean Charest…

Marc-Boris Saint-Maurice: …Clinton…

Marie-Ève Morin: …qui avait dit qu’il avait…

{ cacaphonie }

Marc-Boris Saint-Maurice: Bill Clinton!

Joël Denis: { inaudible }

Marie-Ève Morin: …une année. Jean Charest.

{ cacaphonie }

Guy A. Lepage: Ah c’est Jean Charest qui avait dit ça.

Marie-Ève Morin: Oui mais il n’avait pas inhalé.

Dany Turcotte: …plusieurs politiciens avaient dit ça. Mais est-ce que vous avez déjà fumé vous autres?

{ cacaphonie }

Guy A. Lepage: …participent…

Shirley Théroux: On n’a mangé chez Joël.

Pierre Marcotte: On a mangé un gâteau chez Joël…

{ rires }

Dany Turcotte: Gâteau au pot?!

Joël Denis: Bin, un gâteau au pot, oui!

Marie-Ève Morin: …c’est que dans l’TDAH…

Joël Denis: Oui.

Marie-Ève Morin: …pourrait aider.

Joël Denis: …vraiment, euh…

{ cacaphonie }

Marie-Ève Morin: …s’pas vrai!

Joël Denis: …un beau buzz… C’tait bien, oui!

Shirley Théroux: Bin oui!

Pierre Marcotte: …oui hein?!

Shirley Théroux: Y’avait fait un beau gâteau, euh… Il nous avait invité, chez lui… Avec, avec…

{ rires }

Shirley Théroux: Oui! P’is y disait, comme dessert y’avait fait un beau gateau au pot mais nous autres on l’sait pas.

Pierre Lapointe: Ah, y vous l’a pas dit!!

Shirley Théroux: Bin non! Ah non, on l’savait pas.

Dany Turcotte: Pas fin!

{ rires }

Joël Denis: J’avais pas l’goût d’êt’e fin.

Pierre Marcotte: On est jamais r’partis!

Shirley Théroux: On a jamais été capables… Bin, on est jamais r’tournés chez-nous…

Pierre Marcotte: Bin non…

Shirley Théroux: Moi je l’sais pas mais à un moment donné Pierre m’cherchait p’is j’t’ais couchée que’que part dans l’lit p’is j’dormais, toute habillée - qu’est-ce que tu veux, euh… P’is là bin y fait, bin ça s’peut pas!

Pierre Marcotte: …de rire… …de rire!

Joël Denis: Pierre était dans l’fond d’la piscine…

Pierre Marcotte: 24 heures de rire!

Marie-Ève Morin: C’est… C’est certain…

Pierre Marcotte: …de rire!

Marie-Ève Morin: Que…

Pierre Marcotte: Ça s’peut pas.

Marie-Ève Morin: …si on parle des effets agréables du cannabis y’en a, évidemment…

Joël Denis: Y’en a certain!

Marie-Ève Morin: Parce que ce s’rait pas autant d’monde qui { inaudible } t’sé!

Pierre Marcotte: Si y’avait manqué d’farine pour le gâteau y’aurait mis plus de cannabis!

Marie-Ève Morin: On est pas en train d’dire que tout l’monde…

{ rires }

Marie-Ève Morin: On est pas en train d’dire que tout l’monde qui fume un p’tit joint va s’ramasser la s’ringue dans l’bras, c’est pas vrai, OKay? P’is oui y’a des effets agréables au cannabis, p’is oui ça peut être récréatif, drôle…

Shirley Théroux: Oui oui.

Marie-Ève Morin: Ça donne faim…

Guy A. Lepage: P’is ça te fait augmenter les ventes de crottes de frommage.

{ rires }

Pierre Lapointe: C’est bon pour l’économie.

Guy A. Lepage: Et vous, euh… Marc-Boris, vous ètes inscrit au registre des lobyistes du Québec pour faire connaître les dispensaires médicaux. Ces centres sont pour l’instant tolérés mais demeurent illégaux. Donc vot’e centre Compassion Montréal est techniquement illégal.

Marc-Boris Saint-Maurice: Oui, on est dans un vide juridique. On a déjà contesté la loi et on a eu un gain d’cause sur l’inconstitutionnalité d’l’interdiction, mais selon la lettre de la loi on est illégal. On a un’ épée d’Damoclès au-d’sus d’not’e tête mais on fonctionne avec des… des critères très sévères. On a des lettres de médecins… On appele toujours le bureau… …vérifier l’identité du client… Et pour ces raisons-là j’pense qu’on est pas une cible attrayante parce qu’ils savent qu’on va s’battre p’is qu’on des bonnes chances de gagner. Et aussi on aide des gens gravement malades, donc ça paraît pas bin d’vant un juge… T’sé, aller débattre ton droit constitutionnel de t’g’ler 'a face, un Vendredi soir, c’est beaucoup moins probant que quelqu’un qui veut, genre, pas mourir du SIDA. C’est beaucoup plus convaincant pour les tribunaux, euh… Et, et ça, c’est… ce… c’est pour ça qu’la majorité des… Tous les gains de causes pour le cannabis dans les 10 ~ 15 dernières années, c’est toujours des… des gens malades, des cas médicals qui ont pu gagner ces causes-là.

Guy A. Lepage: Euh… On parle beaucoup de c’temps-ci de la S.A.Q. pour distribuer, est-ce que vous ètes d’accord avec ça?

Marc-Boris Saint-Maurice: Avec la carte “inspire”?..

{ rires et applaudissements }

Shirley Théroux: Ah! Ouais… { inaudible }

Guy A. Lepage: Mais, mais est…

Marie-Ève Morin: C’est pas, euh…

Guy A. Lepage: Est-ce que c’est une bonne idée de, de…

Marie-Ève Morin: Bin, au niveau du cannabis médical moi j’aurais aime qu’ça passe par les pharmacies…

Guy A. Lepage: …les pharmacies.

Marie-Ève Morin: …et c’n’est pas l’cas, hein: c’est livré à domicile.

Guy A. Lepage: P’is pourquoi ça passe pas par les pharmacies?

Marie-Ève Morin: Peut-être qu’y a des raison financières derrière ça, je l’sais pas.

Marc-Boris Saint-Maurice: C’est juste d’la politique, c’est vraiment d’la grosse politique.

Marie-Ève Morin: C’est d’la grosse politique là. Mais, euh… Ça, on parle de cannabis médical. Moi j’aurais bien aimé qu’y ait un pharmacien qui puisse voir si y’a des interactions médicamenteuses… En tout cas l’patient…

Guy A. Lepage: Bin oui!

Marie-Ève Morin: …{ inaudible } cannabis, euh… Des risques de somnolence, etc. Mais pour c’qui est du cannabis récréatif, vendre ça à la S.A.Q.?.. Non.

Dany Turcotte: …{ inaudible } y va falloir qu’y l’vendent à quelque part!

Marie-Ève Morin: Oui, des…

Marc-Boris Saint-Maurice: Oui, des endroits spécialisés où les gens connaissent ça. Nous on est un dispensaire…

Marie-Ève Morin: Des cliniques de cannabis.

Marc-Boris Saint-Maurice: …de cannabis déjà et de passer d’un dispensaire de cannabis à un coffe-shop, euh… On a quand même des connaissances et… Et là mettre à c’moment-là l’cannabis médical dans les mains des pharmaciens et garder le cannabis récréatif dans les mains des gens comme nous qui connaissons ça… Moi j’pense évidemment, c’est une solution qui m’intéresse beaucoup, euh… Les pharmaciens, par contre, y’a 2 ~ 3 ans voulaient rien savoir du cannabis médical et là dans les 6 derniers mois, maintenant qu’y ont vu qu’y a bin d’l’argent à faire, tout d’un coup, là… Y… y disent…

Guy A. Lepage: Y s’intéressent…

Marc-Boris Saint-Maurice: « Aÿe là, on a l’goût à! On a l’goût!! ». Mais vous étiez où y’a 4 ~ 5 ans?! C’facile, euh… Nous aut’es on s’bat d’puis 20 ans, p’is là l’monde arrive comme un cheveux s’‘a soupe p’is y veulent s’approprier de toute not’e travail, euh… Ça des fois c’t’une claque s’ 'a guele là!

Guy A. Lepage: Marie-Ève, j’vous vois depuis l’début: mi-figue/mi-raisin, en accord et en désaccord. C’est quoi vot’e feeling exactement?

Marie-Ève Morin: Mon feeling c’est qu’ça pourrait fonctionner. Mais pas dans 1 an! Faudrait s’laisser plus de temps…

Guy A. Lepage: Ah oui?

Marie-Ève Morin: …j’pense. T’sé faudrait les faire les études sur la conduite automobile, comme il faut. Faudrait avoir plus d’études, peut-être, au niveau d… conmsommation récréative, euh… Le syndrome amotivationnel, y’en a encore qui y croient pas. P’is en même temps j’en vois plein qui en bénéficient au niveau médical. Personnellement là j’trouve qu’on n’a un fléau au Québec; pas juste au Québec, un peu partout en Amérique du Nord: les opiacés!!

Marie-Ève Morin: On perd…

Dany Turcotte: Les pilules!

Marie-Ève Morin: On prescrit la morphine comme de l’eau. Ça c’est dangereux, ça ça tue!

Dany Turcotte: L’OxyContin.

Marie-Ève Morin: P’is ça ça rend dépendant. OxyContin, Dilaudid, Hydromorphone… On en prescrit à 'a pochetée p’is on a peur du cannabis! T’sé c’est… C’est pas du tout le même enjeu au niveau d’la dépendance. Un sevrage de cannabis ça dure 5 à 7 jours, y’a personne qui va mourir de d’ça et on peut mourir d’une surdose d’opiacés. On meurt pas d’une surdose de cannabis, on peut pas faire une surdose de cannabis. Fait qu’vous voyez, oui j’suis en faveur mais j’trouve que c’est précipité. C’est vraiment précipité d’dire qu’dans 1 an ça va êt’e légal…

Guy A. Lepage: Pierre, j’te vois depuis tout à l’heure; t’as l’air de t’questionner sur le sujet. C’est quoi ton point d’vue là-d’ssus?

Pierre Lapointe: Bin moi dans vie j’suis pour la légalisation juste parce que je, je… Justement, d’la… L’idée du crime organisé et tout… Je… J’chus… j’me dis pourquoi pas légaliser ça? Euh… Moi j’ai eu… j’ai des… j’ai des amis qui ont vécu des… des “bad-trips” là-dessus, p’is qui ont vécu des désintox quand y’ont décidé d’arrêter d’fumer qui étaient assez, euh… spectaculaires! Euh… Les sueurs, p’is… Fa’ que je… Me… Moi je… j’suis toujours… Moi j’chus pour tout, en fait.

{ rires }

Pierre Lapointe: À partir du moment où les gens sont conscients j’pense que ça, ça ’ été extrêment banalisé, p’is je… Je… Je vois pas pourquoi l’alcool s’rait légal et pas l’pot. Je… Je te… Je… J’comprends pas la logique derrière tout ça, euh… Fa’ que, c’est ça. Mais je… Je… Je trouve ça… Je trouve ça bien d’vous entendre parler en tant que…

Marie-Ève Morin: L’alcool provoque beaucoup plus de morts, hein.

Pierre Lapointe: Bien sûr, oui.

Marie-Ève Morin: L’alcool c’est le psychotrope qui provoque le plus…

Pierre Lapointe: Bin oui.

Marie-Ève Morin: …de morts sur la planète et c’est légal.

Guy A. Lepage: Et on n’a pas fini d’en r’parler. Merci à, euh…

Marie-Ève Morin: Merci.

Guy A. Lepage: …vous deux d’avoir… Est-ce que vous restez avec nous?

Marie-Ève Morin: Bien sûr!

{ applaudissements }

[ FIN ]

Franchement si St-Maurice était déjà lobbyiste à ce moment-là alors peut-on savoir de quoi mis à part les 20 ans qu’il a patiemment investis - et tenu à signaler à TLMEP pendant qu’il avait l’micro…

Et pis encore, politiquement il a été trop proche de Trudeau au goût de plusieurs et je ne serais pas surpris que l’énigme se dénoue éventuellement en ce qui le concerne, du moins accessoirement. On verra bien!

La devise du Québec:

Je Me Souviens.

[ http://www.laterre.ca/actualites/economie/cannabis-serait-10-cher-serres.php ]
La Terre de Chez-Nous: Le cannabis serait 10 fois moins cher dans les serres (2017-Dec-1)

« À 2,50 le gramme, cela représenterait des revenus de 5 000 /m2. Les PSQ ont par ailleurs fait valoir qu’ils sont habitués à respecter des règles de salubrité et qu’ils pourraient introduire la traçabilité de même que la marijuana biologique. »

« Un produit agricole est de compétence fédérale-provinciale », a rappelé André Mousseau en entrevue à La Terre.

I don’t know about that guy - he thinks it’s like growing chrysanthemums? Sounds like he’s got a lot to learn. Those are perennials, cannabis is an annual.

1 Like

Salutations MuleSkinner,

Honestly it wasn’t a mention of mister Mousseau alone which prompted me to read further. The article’s source, on another hand, instantly captured my attention because we used to read La Terre de Chez-Nous in the ancestral home of my father; so the guy who actually needs to be contacted about his remark on chrysanthemums and perennials would be the journalist who wrote it himself…

As for my own personal intent it was limited to highlighting statements as this instead: « Les PSQ se basent sur une production de 2 kg/m2 », which means Québec’s GreenHouse Producers (represented through their president) appear to find it realistic to aim for 2 Kg-per-square-meter performances, hence their **_2.50 /g_** evaluation which is much lower than the 8.50 /g target suggested by Lucie Charlebois recently.

In other words i prefer to believe the version of Québec’s GreenHouse Producers.

Now, considering we can expect an important court decision in just a couple days about all Canuck’s constitutional rights to have inter-provincial alcohol trade, euh… M’well it also felt most appropriate to quote the “compétence” statement as well - not to mention the part on GH “bio” culture vs electricity costs.

Remove the legal signature/ID deterrent and i might begin to foresee some genuine opening to future “coopérative” movements worth the end-consumer’s support. Especially client$ who’d rather boycott LPs.

Good day, have fun!! :peace:

2 Likes

ADDENDUM

It wasn’t clear how such assumption was made previously so here’s a relevant quote with its English translation:

« Les PSQ ont par ailleurs fait valoir qu’ils sont habitués à respecter des règles de salubrité et qu’ils pourraient introduire la traçabilité de même que la marijuana biologique. Les conditions de production de la marijuana en serre seraient en fait similaires à celles des chrysanthèmes. »

It says that Québec’s GreenHouse Producers also argued they’re already used to follow food-grade requirements and hence that they’d be in a position to include tracking besides “bio”…

Which is where the flower anecdote fits in exactly.

Good day, have fun!! :peace:

1 Like

[ https://montreal.ctvnews.ca/tv-station-issues-retraction-for-false-story-about-female-construction-workers-and-mosque-1.3722840 ]
CTV: TV station issues retraction for false story about female construction workers and mosque (2017-Dec-15)

« A TV station has apologized for and retracted its story that a mosque asked for female construction workers to be excluded from a worksite. »


CTV: Senator Harder seeking Senate special hearing on marijuana bill (2017-Dec-12)

« The motion calls on Justice Minister Jody Wilson-Raybould, Health Minister Ginette Petitpas Taylor, Public Safety Minister Ralph Goodale, and justice and health parliamentary secretary Bill Blair to appear in the Senate at that time. »


iP: Senators want to grill Trudeau about cannabis bill (2017-Dec-14)

« Senators are pressing to include Prime Minister Justin Trudeau in a group of ministers who would appear in the Senate chamber to face questions about government legislation that would legalize cannabis in Canada. »

1 Like

Seems like our leader are really struggling to adjust to the new world in which they live.

Time to retire these fossils and get some fresh thinking into politics.

2 Likes

Yes, and they want it televised on CBC because it’s all a big show :tv:
TURDeau (who previously voted for mandatory minimum jail sentences for “marihuana” offenses), never intended to legalize cannabis. It was a campaign “promise” to get votes from millennials. Now he will weasel out-of-it and blame the opposition.
Canadian Liberal Party had over a year and an endless budget to do medical/sociological studies. Yet they spent all efforts elsewhere.

Instead of the legalized homegrown we were promised, we’re getting 1-Million+ economic-migrants.

https://scontent.cdninstagram.com/t51.2885-15/s320x320/e35/23735468_136009027060860_3121337920108101632_n.jpg

1 Like

the first day i heard they were finally tabling legislation to legalize cannabis i thought the timing was a little suspicious, i thought it’d be another election ploy to let the conservatives kill it to gain support without having to follow thru on his election promise to legalize it. and most people will probably be dumb enough to believe it’s anyones fault but dildeaus. he could have signed an executive order or whatever canada calls it his first day in office decriminalizing it until they can work out the details, rather than continuing to raid and arrest people for something he promised to make legal.

and this whole bullshit about protecting the kids and yada yada is so tiring. kids can find pot easier than most adults who don’t already know people. they just want to protect their donors investments and their hold on power.

i couldn’t really understand from the article if this is a good or bad thing? why do they want to conduct a special hearing, what are their objectives?

2 Likes


Le Droit: Pas question de cultiver du cannabis (2017-Dec-19)

« J’ai un enfant de 13 ans… … Je me vois mal, demain matin, me lever et dire que les serres Savoura se lancent dans le cannabis »

Voici quels étaient les arguments entendus aujourd’hui aux nouvelles du midi à TVA en ce 20 Décembre.

Autrement dit le président des serres Savoura Stéphane Roy semble tenté d’exploiter la même vielle controverse dont ont tant fait usage nos chers politiciens déjà. Bon, évidemment il semble qu’il n’ait jamais entendu parler de cannabis à CBD, que justement l’aile-santé de l’ONU vient de louanger il y a à peine 1 mois… Tandis qu’en Suisse c’est légal comme des tomates, précisément. Tout ça au canal de peur par excellence, en plus!

Si c’est ça un échantillon représentatif des seuls “expert$”/“spé¢iali$tes” jamais consultés alors pas étonnant qu’on en soit encore là, en attendant la grande réunion Onusienne sur les “droÿes” de 2019 - comme par coïncidence.

Joyeux Noël! Ho! Ho! Ho!

:peace: